Comment reconnaître une chlamydiose chez le chat ?

Comment reconnaître une chlamydiose chez le chat ?


Les premiers signes d’une chlamydiose féline

Cette maladie épidémique est à l’origine de l’infection sur ses yeux et affecte son appareil respiratoire. L’éternuement et la toux sèche apparaissent progressivement. Après un certain temps, votre chat présentera de la fièvre. Il se fatiguera facilement et perdra progressivement son appétit. La fragilité des petits chatons les rend particulièrement vulnérables aux attaques de la bactérie responsable de la chlamydiose. La majorité des chatons guérissent difficilement malgré les traitements et certains d’entre eux perdent la vie. L’infection peut également se transmettre à l’homme même si la chance de transmission est très mince. Toutefois, les plus touchés sont les personnes immunodéprimées.

 

Les causes et modes de transmission de la chlamydiose féline

La chlamydiose se transmet en principe par le contact entre un chat porteur de la bactérie et un sujet sain. Les vêtements et les objets peuvent également transmettre la bactérie. Cependant, ce micro-organisme ne survit que pendant 48 heures à l’air libre. Les sécrétions nasales ou oculaires en sont les principaux vecteurs. Si votre félin aime sortir de votre maison, il risque d’attraper la bactérie Chlamydophila felis, peu importe son âge.

 

Diagnostic de la chlamydiose

Pour procéder au diagnostic de votre chat, vérifiez si ses yeux ne subissent aucun chémosis ou gonflement. Généralement, l’infestation se propage d’un œil à l’autre après un délai d’un ou deux jours. Ces signes vous aident à confirmer si votre chat est infecté par la chlamydiose ou non. Ils vous permettent aussi de ne pas confondre la chlamydiose avec la dermatite féline. Pour aboutir à des résultats fiables, le vétérinaire effectue des prélèvements sur les écoulements oculaires.

 

Les mesures préventives

Si votre chat n’a pas encore été touché par cette maladie, vaccinez-le pour renforcer son système immunitaire. Le risque de contamination est en effet fortement réduit chez un chat vacciné. De plus, le vaccin contre la chlamydiose féline est donné en même temps que ceux protégeant contre le typhus et le coryza. Toutefois, vous devrez vous rappeler que le vaccin ne suffit pas pour préserver la santé de votre chat. Les visites planifiées chez le vétérinaire sont fortement recommandées. De cette manière, vous reconnaîtrez facilement les compléments alimentaires pour chat à choisir.

 

Traitement contre la chlamydiose

L’injection ou l’administration par voie orale d’antibiotiques est fortement recommandée pour éliminer les bactéries de la chlamydiose. La durée de traitement de cette infection est de 3 à 4 semaines. Ce délai doit être respecté pour garantir son efficacité. Même si vous constatez une quelconque amélioration, il est plus prudent de continuer le traitement. Sachez que la chlamydiose du chat ne peut être éradiquée totalement. Une fois touché par cette bactérie, votre chat ne pourra plus jamais guérir. Il convient dans ce cas d’adapter des soins en continu afin de préserver l’état de santé de votre félin. En parallèle avec le traitement, nettoyez constamment ses yeux et optez pour le CBD pour chat pour calmer ses douleurs.

 

cbd-pour-animaux