cbd-pour-chien-arthrose

Les muscles des chiens et des chats leur assurent puissance et souplesse

 

Alors que les structures squelettiques et articulaires du chien et du chat ne sont pas tout à identiques, elles peuvent les faires souffrir des mêmes pathologies. Voyons de plus près l’anatomie de ces animaux de compagnie et comment nous pouvons réduire leurs douleurs articulaires.

 

L’anatomie des chiens et des chats

Le chat et le chien sont des tétrapodes, c’est-à-dire qu’ils ont 4 pattes locomotrices. Leur colonne vertébrale s’étend du cou à la queue et elle est composée d’os articulés. Leurs articulations sont maintenues par des ligaments qui les stabilisent et des muscles qui leur permettent le mouvement. Les chiens et les chats sont digitigrades, ce qui signifie qu’ils marchent sur leurs doigts. Ce sont là les plus grandes similitudes entre le squelette du chien et celui du chat, car chacun a des caractéristiques différentes.

 

Le squelette et les articulations chez le chien

Quelques caractéristiques du squelette du chien :

  • Les chiens ont 319 os environ, le nombre est variable d’une race à l’autre
  • Les omoplates des chiens ne sont pas attachées à leur cage thoracique, ce qui leur donne une grande flexibilité
  • Les chiens ont une paire de côtes de plus que les chats (14 côtes au total)
  • Les pattes avant du chien supportent 60 % de son poids
  • Les ongles du chien ne se rétractent pas

 

Le squelette et les articulations chez le chat

Voici quelques caractéristiques du squelette du chat :

  • Les chats ont 250 os au total, et leur nombre ne change pas d’une race à l’autre
  • Le crâne du chat est composé de 24 os
  • Les ongles du chat se rétractent
  • La colonne vertébrale du chat est constituée d’os et de muscles tellement flexibles qu’ils lui permettent de tordre son corps jusqu’à 180 degrés

 

Les douleurs articulaires et le renforcement osseux chez les chiens et chats

Parmi les sources de douleurs articulaires et d’arthrose chez le chat et le chien, il y a notamment :

  • La dysplasie de la hanche, de l’épaule ou du coude (beaucoup plus fréquente chez le chien que le chat). Il s’agit d’une malformation osseuse qui provoque une instabilité articulaire.
  • Les fractures mal cicatrisées qui modifient l’orientation des os
  • La dégénération des cartilages des os : elle survient avec l’âge est n’est pas réversible
  • Une compensation dans la position debout (à la suite d’une blessure, par exemple) qui crée une surcharge de poids sur une des articulations
  • L’arthrite, (souvent confondue avec l’arthrose) est une inflammation de l’articulation

Ces troubles articulaires causent des douleurs chroniques, une difficulté à bouger, de l’embonpoint, la dégradation de la masse musculaire et de l’inflammation.

 

Les douleurs articulaires et l’arthrose du chien et du chat

On distingue deux types d’arthrose chez l’animal de compagnie ; l’arthrose dite primaire et l’arthrose dite secondaire. L’arthrose primaire a lieu lorsque le chat est âgé et elle est due au vieillissement du cartilage osseux de l’animal. Quant à l’arthrose secondaire, elle peut se déclencher quel que soit l’âge de l’animal, et provient souvent à la suite d’une inflammation, d’une maladie ou bien d’une blessure.

Certaines races de chiens ont une prédisposition héréditaire à l’arthrose ou aux problèmes articulaires, notamment les chiens de grandes tailles. Cela n’est pas le cas chez les chats, quelle que soit la race ou la taille. Voici quelques races de chiens qui sont le plus à risque ou qui sont plus communément atteintes de troubles articulaires ou sujettes à l’arthrose :

Dans la catégorie des grands chiens, il y a notamment :

  • Le labrador
  • Le Golden retriever
  • Le berger allemand
  • Le Rottweiler
  • Le Colley
  • Le Berger australien
  • Le Bouvier bernois
  • Le Dogue de Bordeaux
  • Le Pointer allemand
  • Le Husky sibérien
  • Le Terre-neuve
  • Le Bobtail
  • Le Dalmatien

Dans la catégorie des chiens moyens, il y a notamment :

  • Le Cocker
  • Le Bouledogue anglais
  • L’Épagneul breton

Dans la catégorie des petits chiens, il y a notamment :

  • Le yorkshire
  • Le Bichon

 

Quant à l’arthrose du chat, elle n’est pas héréditaire, mais elle provient plus communément d’une dégénération lente des articulations. Il s’agit d’une dégradation des cartilages des os qui survient avec l’âge, elle cause de l’inflammation et des douleurs, et elle est irréversible.

 

Comment détecter les problèmes articulaires chez l’animal de compagnie

Quel que soit l’âge du chien ou du chat, et quelle que soit sa race, il peut être atteint d’arthrose ou de douleurs articulaires et osseuses. Une observation du comportement de l’animal au quotidien peut permettre de dépister tôt le problème et d’envisager un traitement pour ralentir sa progression. Un comportement suspect pourrait être :

  • un changement d’habitude soudain
  • le refus de faire une activité habituellement appréciée, comme la promenade ou le jeu
  • le refus de monter ou de descendre les escaliers
  • une démarche lente
  • une difficulté à se relever
  • une boiterie
  • une raideur
  • des grognements au moment des caresses,
  • des craquements ou frottements audibles quand la patte est pliée et dépliée…
  • se lèche ou mordille régulièrement une partie spécifique du corps
  • moins d’appétit
  • de l’apathie

Ce type de symptômes, qu’ils soient individuels ou groupés, doivent alerter le propriétaire du chat ou du chien, et ces faits doivent être rapportés au vétérinaire pour un diagnostic complet.

Le traitement des douleurs articulaires chez les animaux de compagnie consiste à réduire l’inflammation grâce à des anti-inflammatoires et à augmenter la mobilité avec des exercices physiques appropriés. Certaines pathologies articulaires ne peuvent pas être soignées, mais un confort et une qualité de vie améliorés peuvent être apportés à l’aide d’un changement de l’alimentation, de la physiothérapie, et des compléments alimentaires comme des oméga-3 et du CBD.

 

Le renforcement articulaire et osseux chez l’animal de compagnie

Pour améliorer ou maintenir la bonne santé osseuse du chien ou du chat, et étant donné que l’excès de poids et la sédentarité sont des facteurs de risque, il est recommandé de suivre certaines précautions dès le plus jeune âge de l’animal :  

  • Donner une alimentation adéquate et équilibrée avec des vitamines, des oméga-3 et des antioxydants, comme l’huile de CBD qui permettent de maintenir la mobilité et le confort de l’animal.
  • Faire une activité physique régulière et adaptée à la morphologie de l’animal afin de fortifier les cartilages et les os. Le jeu est particulièrement conseillé pour les chiens et les chats, car il développe leur musculature, booste leur immunité et soutient l’activité de leurs articulations.

 

Le CBD pour remédier aux douleurs chez le chien et le chat

Les chats et les chiens ont des os et des articulations qui leur donnent la souplesse, la flexibilité et la force dont ils ont besoin pour explorer leur environnement, chasser ou jouer. L'arthrose est une forme de maladie articulaire qui se caractérise par un gonflement, une douleur et une raideur des membres touchés. Elle survient avec l’âge, à la suite de certaines activités physiques intensives ou blessures et peut atteindre le cou, l’épaule, la hanche, et les pattes de l’animal.

Le CBD pour animaux permet de maintenir une certaine mobilité et de réduire les douleurs, améliorant la qualité de vie des chiens et chats qui souffrent d’arthrose ou de problèmes articulaires.

 

Les propriétés du CBD sur l’arthrose et les douleurs du chien et du chat

Le CBD réduit les effets secondaires et les symptômes de l'arthrite en combattant l’inflammation et en améliorant la qualité du sommeil. Sa consommation quotidienne permet d’apporter une meilleure qualité de vie aux animaux de compagnie touchés par les douleurs articulaires.

  • Anti-inflammatoire et antidouleur : le CBD pour animaux soulage l'inflammation et réduit la douleur qui en résulte.
  • Antioxydant : les radicaux libres provoquent la détérioration des tissus et des os. Le CBD pour animaux joue ici un rôle de prévention et d’équilibrage qui permet à l’animal de conserver et de renforcer la souplesse de ses articulations
  • Antistress : le CBD réduit la tension musculaire et favorise la détente et le bien-être général

 

Le CBD pour animaux et l’arthrose du chien et du chat

Le principal symptôme de l'arthrose du chat et du chien est la douleur au niveau de l'articulation touchée. Elle peut aller d'un léger inconfort à une douleur sévère et incapacitante, selon la gravité de l'état. Il peut y avoir également de la difficulté à bouger et un gonflement ou une rougeur autour de l’articulation dus à une inflammation. Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, le CBD peut réduire l’inflammation et soulager la douleur.

Parmi les produits au CBD pour animaux, l’huile de CBD pour chiens et l’huile de CBD pour chats permettent de réduire la douleur du chien et du chat en ne créant aucune dépendance ni euphorie.

Le CBD à large spectre utilisé dans la fabrication des huiles au CBD pour animaux ne contient pas de THC, la molécule psychoactive du cannabis. Ainsi l’animal bénéficie de tous les avantages de l’effet d’entourage des terpènes et des cannabinoïdes présents dans le chanvre, sans les effets secondaires du THC. Le large spectre permet aux différentes particules naturelles du chanvre de fonctionner en synergie et de faire profiter l’animal de toutes les propriétés thérapeutiques de la plante.

La production, la vente et la consommation du CBD pour animaux sont légales dans tous les pays européens, aux USA et au Canada, mais aussi dans plusieurs pays d’Amérique du Sud et d’Asie.

En général l’huile de CBD se consomme tous les jours, mais elle peut être administrée à des moments particuliers comme au cours de douleurs ou de stress afin de soulager l’animal.

D’autres produits au CBD sont disponibles pour les chiens, notamment, les os à mâcher au CBD et les biscuits au CBD. Ce sont des produits d’appoint qui accompagnent l’effet des huiles de CBD, et ils peuvent également être consommés quotidiennement, toujours en suivant les recommandations de la marque ou du vétérinaire.