Après 7 ans, un chat vieillit et des douleurs articulaires peuvent apparaître.

Douleurs articulaires : quand votre chat souffre d’arthrose

 Depuis quelque temps, vous observez chez votre chat des changements d’attitude : il réclame moins de câlins, il manifeste peu d’intérêt pour les plats hors de prix que vous lui achetez, il est moins actif… Douleurs articulaires, arthrose ? Apprenez à identifier ce qui fait souffrir votre animal.

 

Qu’est-ce que l’arthrose féline ?

L’arthrose* chez le chat, comme chez l’humain, est une maladie chronique qui évolue par stades et a un impact sur son bien-être. Elle peut survenir avec l’âge et s’accompagne de douleurs articulaires susceptibles d’influencer le comportement.

 

Savoir reconnaître un chat qui souffre d’arthrose

Les douleurs articulaires félines se fixent le plus souvent au niveau des coudes, des hanches, de la colonne vertébrale, du genou.

Vous reconnaîtrez un chat qui souffre à la diminution de son activité (difficulté à sauter et à se déplacer, voire boiterie). Son temps de sommeil augmente, il renonce à jouer, il peut même parfois négliger sa propreté.

Le chat qui souffre d’arthrose peut aussi paraître plus agressif ou chercher à fuir la personne qui le manipule.

L’émission de vocalises spécifiques, les troubles digestifs (constipations, vomissements) voire de l’alimentation (boulimie ou anorexie) sont aussi des symptômes plus ou moins directs d’arthrose.

 

Comment réagir face à la souffrance de votre chat ?

Coopérez avec les spécialistes

L’évolution de l’arthrose féline peut être suivie par un examen de contrôle. Ce dernier repose avant tout sur des entretiens avec le propriétaire du chat. Il est en effet le mieux placé pour observer au quotidien le comportement de son animal et donner au vétérinaire les informations précieuses pour des diagnostics médicaux, voire chirurgicaux. Radiographie, échographie, IRM peuvent aussi être proposés.

La physiothérapie ou l’ostéopathie se révèlent également positives dans le cas de l’arthrose puisque les étirements, les massages et les manipulations des zones bloquées permettent de stimuler le corps endolori de l’animal.

Gérez l’arthrose féline à la maison

  • Adaptez le lieu de vie aux évolutions physiques du chat. Un lieu de couchage confortable, un accès simplifié à l’espace d’alimentation ainsi qu’à la litière peuvent également enrayer les pertes de propreté et rassurer l’animal.
  • Caressez votre matou, surtout le long de la nuque ! Ces gestes agréables diminuent son anxiété provoquée par la douleur.
  • Investissez dans la phéromonothérapie. Les phéromones félines sont disponibles sous forme de sprays ou de diffuseurs à brancher sur une prise électrique.
  • Veillez à équilibrer son alimentation. Un chat atteint d’arthrose et nourri sans excès digère mieux.
  • Tournez-vous vers les produits naturels. Les huiles essentielles ou le CBD pour animaux peuvent aussi se révéler bénéfiques pour détendre l’animal.

 

Un chat qui vieillit peut souffrir. Mais la bienveillance de son maître peut adoucir ces douleurs. Il importe de ne jamais l’oublier.

 

 CBD pour chats

 

Les informations et produits présentés sur ce site ne sont pas destinés à un usage médical. Demandez toujours conseil à un vétérinaire pour toute question relative à un problème de santé de votre animal.