probleme-digestion-chien

Les chats et les chiens sont de fins gourmets, mais sujets à des troubles digestifs

La digestion chez les animaux

Quel que soit leur type d’alimentation, la digestion chez les animaux peut être divisée en 4 catégories principales. Chacune de ces catégories est d’une grande importance pour la croissance et le bien-être du système digestif de l’animal et de sa santé en général. Le système digestif comprend la bouche, l’œsophage, l’estomac, le foie, le pancréas, les intestins, le rectum et l’anus. En soi, tous les organes qui servent à absorber et à transformer l’alimentation.

Chacun de ces organes a de multiples fonctions ; par exemple, le foie sert à transformer et stocker les substances, à fabriquer de la bile et des protéines. Le pancréas sécrète des hormones et régule le taux de sucre dans le sang…

Alors lorsque des troubles digestifs chez l’animal apparaissent, il est nécessaire d’identifier la partie du parcours digestif qui souffre et d’en déterminer la cause spécifique pour un traitement ciblé et approprié. Un mal de ventre chez le chien ou un mal de ventre chez le chat ne proviennent pas forcément de la même cause, mais ils ont tous deux le même processus de digestion.

 

Les quatre étapes de la digestion chez l’animal

  1. L’ingestion d’aliments: elle débute dans la bouche avec la mastication. Le peu d’enzymes présentes dans la salive du chat et du chat commence à décomposer chimiquement la nourriture et à faciliter le transit et l’absorption des nutriments.
  2. L’absorption et la propulsion des nutriments: elle a lieu dès que l’animal avale et que les aliments progressent vers l’estomac. Bien que les animaux ne mâchent pas vraiment la nourriture, elle est acheminée vers l’estomac à travers l’œsophage.
  3. La motilité ou mouvement des aliments dans le tube digestif: il s’agit d’un ensemble de contractions musculaires qui servent à faire évoluer les aliments dans le système digestif en partant de l’estomac vers l’intestin, par saccades, tout en permettant l’absorption des nutriments au cours du processus.
  4. L’élimination des matières fécales: ou l’évacuation des selles.

 

Les troubles pouvant empêcher le bon déroulement des quatre étapes

  • Les problèmes liés à l’hygiène bucco-dentaire chez l’animal : ils sont très fréquents chez les animaux de compagnie. Les chats et les chiens sont carnivores et ont des dents tranchantes et solides. Mais les chiens en souffrent moins que les chats, car les os à mâcher permettent de masser la cavité buccale et de la débarrasser de la plaque dentaire. Souvent, les animaux de compagnie qui souffrent de problèmes dentaires gobent la nourriture sans même la mâcher.
  • Les problèmes de transit intestinal chez l’animal: il peut s’agir de constipation, de coliques ou de diarrhée. Le processus de digestion est alors déséquilibré et chacun des organes constituant le système digestif peut en souffrir ou en être la cause.

 

Les signes de troubles digestifs chez les chats et les chiens

Contrairement aux ruminants, les chats et les chiens sont monogastriques ; ils n’ont qu’un seul estomac. Les troubles digestifs chez les animaux de compagnie sont facilement visibles, qu’ils soient dus à une intoxication alimentaire, à des parasites, à un déséquilibre de la flore intestinale, à une gastrite ou au stress.

 

Quelques symptômes de mal de ventre chez le chien et le chat

  • L’intoxication alimentaire : l’animal peut avoir avalé une plante (comme le muguet, la tulipe, le jasmin, le laurier, le yucca, etc.) ou un aliment toxique (comme le chocolat, l'avocat, l'aloe vera, etc.). Les symptômes d’une intoxication alimentaire chez l’animal sont des convulsions, des tremblements, de la fièvre, de la salivation, des vomissements ou de la diarrhée.
  • Les parasites : que l’animal vive à l’intérieur ou à l’extérieur, il peut être infecté de parasites intestinaux. Les parasites pénètrent le tube digestif par la bouche et se propagent de diverses manières, mais les plus courantes sont par contact direct ou par contamination des aliments ou de l'eau par des matières fécales. Les symptômes sont la fatigue, l’animal frotte ses fesses au sol l’amaigrissement, une baisse de l’immunité, des vomissements, la diarrhée, de l’irritabilité, des muqueuses pâles, de la toux, ou une voix enrouée.
  • Le déséquilibre de la flore intestinale : il peut apparaitre à cause d’une mauvaise alimentation, à la suite d’une maladie, ou à après un traitement antibiotique. Les symptômes sont une baisse du système immunitaire, la constipation, la diarrhée, des douleurs causées par l’inflammation ou des flatulences.
  • Le stress : l’anxiété et le stress contractent les muscles de l’estomac et empêchent l’absorption normale des nutriments. Le stress peut conduire un chien ou un chat à trop manger (boulimie) ou à ne plus s’alimenter du tout (anorexie). Les symptômes sont un manque d’appétit et / ou une envie incontrôlable de manger (l’animal gobe de grandes quantités de nourriture), des vomissements, de l’irritabilité, des flatulences, une diarrhée, une constipation ou une léthargie.
  • La gastrite : c’est une inflammation de la muqueuse de l'estomac. Elle peut être de courte durée ou devenir chronique, et peut être associée à des affections plus graves. Elle survient particulièrement chez les chiens qui sont plus enclins à ingérer des aliments avariés, des ordures, des champignons ou des restes de table. Les symptômes les plus courants de la gastrite sont des vomissements, le manque d’appétit, une grande soif, une léthargie, du sang sans le vomi ou les selles, des rots, des flatulences.

 

Les différences entre l’alimentation d’un chien et d’un chat

Bien qu’ils soient tous deux des animaux de compagnie et qu’au fils du temps ils aient adapté leur comportement à au mode de vie des hommes, les besoins alimentaires du chien et du chat sont différents.

Le nombre de repas conseillés par jour diffère pour un chien et un chat. Le chien mange en moyenne 2 grands repas par jour, alors que le chat préfère avoir plusieurs petites collations par jours. Alors que le chien mange à heures fixes, le chat aime avoir de la nourriture en libre accès pour s’alimenter à tout moment, même au cours de la nuit. Les vétérinaires conseillent souvent de laisser des croquettes à disposition pour permettre au chat de se nourrir quand bon lui semble.

Aussi, le chat consomme plus d’acides aminés que le chien, notamment la taurine, essentielle pour les chats, mais pas pour les chiens. Une carence en taurine chez les chats peut aboutir à une cécité, à une surdité ou à une insuffisance cardiaque.

Contrairement aux chiens, les chats ne produisent pas naturellement de vitamine A, une vitamine essentielle dans le maintien de la santé de la peau, des poils et des yeux.

 

Comment prévenir naturellement les troubles digestifs des animaux ?

En cas de mal de ventre chez le chat ou le chien, d’intoxication ou de symptômes qui vous mènent à penser que votre animal souffre d’un problème digestif, consultez rapidement un vétérinaire. Le vétérinaire diagnostiquera la maladie et donnera un traitement qui vise souvent à soulager la douleur, à hydrater et à reconstruire la flore intestinale de l’animal.

« Prévenir c’est guérir » … Aussi, il existe des moyens naturels qui permettent de réduire l’anxiété, de réguler l’appétit et de renforcer l’immunité du chat et du chien. En renforçant la santé gastrique de l’animal au quotidien, certains troubles digestifs courants peuvent être évités ou mieux soignés. Il s’agit bien entendu de donner à l’animal une alimentation équilibrée, une bonne hygiène de vie, de l’exercice régulier… mais aussi du CBD.

 

Le CBD pour animaux et les troubles digestifs

Le CBD, ou Cannabidiol, est une molécule naturelle et non toxique extraite du chanvre.

Le CBD envoie des messages aux récepteurs des cannabinoïdes qui se trouvent dans le cerveau, l’estomac et les intestins de l’animal pour (entre autres) réguler les nausées, les vomissements et toute surproduction d'acide gastrique. Les deux principaux types de récepteurs cannabinoïdes chez l’animal aident à équilibrer et à réguler le système immunitaire et le système nerveux central, influençant ainsi l'inflammation ou la douleur.

Des études scientifiques ont révélé que grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, antiémétiques, antioxydantes et anxiolytiques, le CBD pouvait avoir un effet bénéfique sur la santé digestive générale de l’animal de compagnie, car il :

  • réduit la perméabilité intestinale
  • diminue l'acidité stomacale
  • soulage le syndrome du côlon irritable
  • augmente la mobilité intestinale
  • baisse la glycémie
  • calme l'inflammation et les effets secondaires liés à la constipation ou à la diarrhée
  • calme la nausée
  • régule l’appétit

 

Les produits au CBD pour animaux

Les produits au CBD pour chiens et chats sont des compléments alimentaires spécialement formulés pour les animaux de compagnie. Ils se différencient par leur utilisation, leur dosage et les besoins de l’animal. Les spécialistes de la santé animale conseillent l’utilisation de produits au CBD bio pour plus de bénéfices nutritionnels.

  • Les produits bio au CBD pour chien :

    • L’huile de CBD pour chien est rapidement absorbée par l’organisme lorsqu’elle est administrée par voir sublinguale. Elle peut être également donnée dans la gamelle, mais si celle-ci est partagée, assurez-vous que c’est bien l’animal en question qui en a profité. Conservez le flacon à l’abri de la lumière et des températures extrêmes. En ce qui concerne le dosage, suivez les recommandations du fabricant ou du vétérinaire.
    • Les friandises au CBD pour chien sont délicieuses et leur arôme irrésistible. Elles sont pratiques pour les petites séances d’entrainement canin ou pour vous assurer que l’animal ne s’éloigne pas lors de promenades sans laisse. Conservez les biscuits dans leur emballage bien fermé, afin qu’ils restent croquants et qu’ils conservent tous les bienfaits du CBD.
    • Les os à mâcher au CBD sont recommandés par les spécialistes canins, car la mastication aide à maintenir une hygiène bucco-dentaire saine et calme les chiens trop agités ou qui aiment détruire les objets. L’effet anxiolytique du CBD aide également à détendre l’animal.
  • Les produits au CBD pour chat :

    • L’huile de CBD pour chat est fabriquée à partir de chanvre et d’huile de saumon 100 % biologique, ce qui lui donne un goût auquel même les chats les plus difficiles ne résistent pas. Sans THC, elle ne provoque pas de somnolence ou d’étourdissement, et l’effet d’entourage lié à la présence de terpènes et d’autres cannabinoïdes booste les propriétés du CBD.