Détecter les signes de cystite chez un chien

Détecter les signes de cystite chez un chien

En terme médical, la cystite ou infection urinaire étant une inflammation douloureuse au niveau de la vessie. Les humains, tout autant que les chiens sont sujets à cette maladie. Il s’agit d’une infection courante qui peut toucher les canins de tout âge et de tout sexe. En particulier, la cystite est plus répandue chez les femelles à cause de leur urètre un peu court. En revanche, le soin est difficile lorsque les mâles sont atteints de cette pathologie.

Les principaux responsables de cette pathologie sont des bactéries de germes intestinaux. Celles-ci se nichent sous la peau, au niveau des appareils génitaux, et se propagent dans la vessie.  

Les signes cliniques d’une infection urinaire chez le chien

Plusieurs signes se présentent durant la propagation des bactéries dans la vessie.

Le symptôme principal de la cystite est la difficulté à uriner. Votre chien à une envie fréquente d’uriner (pollakiurie). Parfois, l’animal ne parvient pas à uriner (dysurie) ou encore du sang accompagne l’urine (hématurie). Cette dernière pourra avoir un aspect rouge ou rosé ou contenir du mucus (pyurie).

Lorsque votre animal souffre d’une infection urinaire, il se met à gémir de douleur au moment de la miction. Votre compagnon à quatre pattes peut présenter de la fièvre lorsque la maladie touche les reins.

Pour calmer les inflammations, il lèche assidûment ses parties génitales.

Les origines de la cystite

La présence des calculs urinaires appelés urolithiase constitue l’une des causes principales de l’infection urinaire. Ces concrétions pierreuses accumulent des bactéries dans la voie urinaire et entraînent des cystites. Un mauvais régime alimentaire entraîne aussi l’infection urinaire chez l’animal. L’alimentation inadaptée, ainsi que les médicaments modifient en effet le pH urinaire du chien et engendrent la cystite. Les maladies métaboliques comme le diabète sucré ou le syndrome de Cushing conduisent également à la propagation des germes. Il convient de rappeler que la cystite apparaît en principe chez les vieux chiens.

Le diagnostic d’une cystite chez le chien

En présence de signes alarmant une cystite, consultez un vétérinaire. L’analyse d’urine et du sang permet de déceler la présence ou non de bactéries responsables. La culture bactérienne contribue à l’identification du germe qui avait affecté l’animal.

Les traitements adaptés pour un chien atteint de cystite

Les traitements naturels

Au cas où vous avez détecté assez tôt l’infection, les remèdes naturels s’avèrent très efficaces. Bien hydrater votre chien et lui faire boire suffisamment d’eau afin de drainer son système urinaire. Administrez de la vitamine C à votre compagnon pour limiter les effets dégénératifs des bactéries.

L’huile CBD pour chien est une solution pour remédier à la cystite, car elle apaise sa douleur urinaire. Ce produit naturel convient également à un animal qui souffre de troubles de stress ou des maladies digestives.

Les traitements médicamenteux

Afin de guérir la cystite de votre chien, vous pouvez recourir à un traitement à base d’antibiotique et des anti-inflammatoires pour calmer l’inflammation. 

Comment prévenir la cystite chez le chien ?

Les gestes qui suivent sont efficaces pour réduire le risque de cystite chez votre chien :

  • Hydratation du chien plusieurs fois dans la journée
  • Alimentation équilibrée et saine
  • Nettoyage régulier de sa niche
  • Ajout du vinaigre de cidre dans son breuvage

 

 

cbd-chien