epilepsie chat

Gérer l’épilepsie de mon chat au naturel

Bien souvent, l’épilepsie est le résultat d’un dysfonctionnement du système nerveux. Mais certaines formes d’épilepsie n’ont pas de causes pathologiques évidentes. Pour ces dernières, le mieux est d’accompagner l’animal naturellement.

 

Une hygiène de vie saine pour prévenir l’épilepsie

On surveille la nourriture

Il est important de donner à son chat une nourriture adaptée aux besoins de son âge et de sa race. Un apport conséquent en nutriments participe au bien-être de l’animal et lui assure un quotidien paisible qui peut endiguer les crises. De plus, il faut savoir que les traitements antiépileptiques ont souvent comme effet secondaire d’ouvrir l’appétit de l’animal. Une nourriture de qualité et bien rationnée est alors d’autant plus importante qu’elle permet de protéger l’animal contre le risque d’embonpoint pouvant aussi le handicaper ou le faire souffrir encore plus si des problèmes d’arthrose ou de dysplasie apparaissent.

 

L’importance de l’exercice physique au quotidien

L’exercice physique fait le plus grand bien à un chat épileptique, en ce qu’il le stimule, lui assure des moments de joie et le protège de l’embonpoint que peuvent causer les traitements antiépileptiques. Jeux d’intérieur ou sorties en plein air apportent à l’animal un bien-être qui éloigne le stress, facteur principal des crises d’épilepsie. Bien évidemment, on surveille l’animal et on veille à ce que le jeu ne le fatigue pas outre mesure, puisque les crises peuvent également se manifester dans les moments de faiblesse.

 

On se tourne vers les plantes

 

Scutellaire et passiflore

La scutellaria laterifolia aide à canaliser l’influx nerveux dans le cerveau qui semble être une des causes de l’épilepsie. Elle possède également des propriétés antispasmodiques et permet de calmer le stress et l’anxiété. Vous pouvez facilement l’acheter sous forme d’huile qui s’ajoute à la nourriture de l’animal. Il en va de même pour la passiflora incarnata qui lutte contre l’anxiété et le stress et calme les cerveaux surexcités. Elle convient donc pleinement aux chats épileptiques en traitement prophylactique.

 

Du CBD pour chat épileptique

Le cannabis thérapeutique* obtenu par culture de chanvre et dénué de THC se révèle depuis quelques années très prometteur comme accompagnement parallèle aux traitements antiépileptiques chez les animaux**. Vous pouvez désormais très facilement vous en procurer dans les magasins spécialisés. Vendu pour les animaux sous forme d’huile, le plus souvent, le dosage du CBD est facile à calculer, car les posologies sont très clairement présentées sur les emballages des produits.

 

Saviez-vous que les compléments alimentaires pour chat repoussent les crises d’épilepsie ?

 

Des vitamines à prendre absolument

La taurine est importante pour un chat épileptique en ce qu’elle lui assure une bonne connexion neurologique. Les neurones ainsi stimulés sont susceptibles de mieux résister aux assauts des crises d’épilepsie. De même, la thiamine (vitamine B1) contenue dans la viande ou les produits céréaliers participe de la protection du système nerveux. Les acides gras essentiels sont également à consommer, pour leurs grandes propriétés antiinflamatoires et leur protection des tissus du cerveau et de leur dégénérescence.

 

Le coup de pouce de la DMG

La diméthylglycine (DMG) est un dérivé de la glycine, acide aminé qui aide fortement à conserver la pérennité neurologique. Elle est de plus en plus souvent utilisée comme composant des traitements antiépileptiques. Si l’organisme en produit naturellement, on peut le booster encore en lui en assurant un apport supplémentaire par le biais d’huiles en contenant. Quelques gouttes ajoutées à la nourriture de l’animal épileptique sont fortement conseillées.

 Meilleur CBD pour chat

 

 

Les informations et produits présentés sur ce site ne sont pas destinés à un usage médical. Demandez toujours conseil à un vétérinaire pour toute question relative à un problème de santé de votre animal.