Bien-être animal : l’importance du territoire chez le chat

Bien-être animal : l’importance du territoire chez le chat

Le chat appartient aux espèces animales territoriales.

 

Besoins territoriaux et bien-être du chat

Rappel des 5 principes clés du bien-être animal

Selon l’Organisation mondiale de la santé animale, le bien-être animal se décline autour de 5 axes : protection contre la faim et la soif, confort de vie, gestion de la douleur et des maladies, vie en harmonie avec les comportements propres à l’espèce et protection contre la souffrance psychologique.* Le chat appartenant aux espèces animales territoriales, l’espace et la gestion de ce dernier constituent une condition clé pour son développement et son bien-être.

Les lieux de vie du chat et leur adéquation

L’espace de repos. Le chat choisit son aire de sommeil en général en hauteur et évite au maximum les endroits à courant d’air, préférant la chaleur.

L’espace d’élimination. Attention à ne pas placer la litière dans des lieux trop passagers.

L’espace d’alimentation. Ce dernier ne peut être situé trop près de l’espace d’élimination. Votre chat le vivrait très mal. Mettez-vous à sa place : vous n’aimeriez sans doute pas qu’on vous oblige à déjeuner dans vos toilettes...

L’espace d’activité. Il peut se retrouver à plusieurs endroits de votre habitation et doit contenir des endroits surélevés avec des obstacles qui stimulent physiquement. L’idéal est d’avoir un jardin qui permet à votre chat de disposer d’un vaste espace. Mais, votre appartement peut très bien constituer un territoire suffisant. Simple question d’organisation.

 

Les signes principaux d’une mauvaise organisation du territoire du chat

Les problèmes de propreté

Il s’agit du signe le plus visible du malaise du chat. Le problème peut venir d’une litière inadaptée, de l’espace d’élimination mal défini ou trop près d’une autre zone que le chat souhaiterait tenir éloignée de celle-ci, ou encore du fait que votre chat ne se sente pas légitime dans ses espaces.

Les griffures

Qu’un chat se fasse les griffes est une activité nécessaire pour définir son territoire. Cette tendance peut s’intensifier, tout comme c’est le cas des problèmes de propreté, lorsque votre chat ne se sent pas maître de ses espaces.

 

Principaux facteurs organisationnels du territoire du chat

Douleurs articulaires et musculaires du chat

Les douleurs articulaires, musculaires ou encore l’arthrose sont très fréquentes chez le chat vieillissant. Pensez à lui  faciliter l’accès à l’espace d’élimination pour la propreté. S’il s’agit de l’espace de repos, n’hésitez pas, en plus des espaces surélevés, à lui concocter des petits endroits douillets près du sol. Les espaces d’alimentation peuvent également se multiplier dans la maison pour épargner quelques déplacements.

Le chat : un prédateur domestiqué

Le chat est un animal qui a besoin d’attaquer et de griffer. Il évolue également dans un monde en 3D. Tenons donc compte de ces éléments pour envisager sereinement le quotidien du chat dans notre lieu de vie, ainsi d’ailleurs que le nôtre.** On libère les espaces en hauteur et on investit dans un arbre d'activité qui peut aussi stimuler physiquement l’animal et assouvir ses besoins de déplacements et de grattage, surtout s’il vit en appartement.

 

CBD pour chats

 

 

Les informations et produits présentés sur ce site ne sont pas destinés à un usage médical. Demandez toujours conseil à un vétérinaire pour toute question relative à un problème de santé de votre animal.