Dermatite féline, de quoi s’agit-il ?

Dermatite féline, de quoi s’agit-il ?

Du point de vue étymologique, la dermatite est une maladie de la peau. Pratiquement, on parle de dermatite féline quand un chat présente une lésion ou une inflammation cutanée. La dermatite chez le chat n’est pas vraiment une maladie. Certains spécialistes la considèrent comme un simple symptôme d’infection ou d’allergie.

 

Pourquoi mon chat a-t-il une dermatite ?

Pour répondre à cette question, vous devez savoir que la vraie cause de la dermatite féline n’est pas définie par une simple observation. Les lésions peuvent être d’origine multiple.

 

La DAPP 

La DAPP ou Dermatite aux piqûres de puces se manifeste après la morsure d’une puce. C’est la cause la plus fréquente des démangeaisons chez les chats. Les morsures provoquent des inflammations à la surface de la peau. Les grattements du chat répandent et transforment les points rouges en lésions cutanées.

 

L’allergie

Il importe de bien préciser de quelle allergie souffre votre chat.

L’allergie alimentaire peut être due à la présence de gluten dans la composition des compléments alimentaires et croquettes pour chats (intolérance au gluten). Les produits laitiers sont également susceptibles de provoquer des inflammations chez votre compagnon.

L’allergie à l’environnement est due aux éléments chimiques présents chez certains produits ménagers (plastiques, nickel…).

L’allergie aux médicaments varie selon le chat. Elle est causée par ingestion de médicament et/ou injection de vaccin.

 

L’infection  

On parle de dermatose parasitaire ou dermatite issue d’une infection due aux champignons. Certains qualifient l’eczéma comme une dermatite atopique. Cependant, il est possible qu’il apparaisse suite à un dérèglement hormonal du félin.

 

Quels sont les symptômes d’une dermatite féline ?

La dermatite des chats se manifeste par l’apparition des papules sur certains endroits (dos, oreille, le long du cou, extrémité des pattes). Ces lésions créent une démangeaison qui incite le chat à se lécher ou se gratter d’une manière fréquente.

Le cas d’une dermatite ou eczéma atopique est un peu particulier. Elle se manifeste par l’irritation de la peau du chat suivie d’une apparition des vésicules et des taches rouges. La démangeaison est plus forte et les croûtes sont de couleur jaunâtre.

 

Comment soigner la dermatite du chat ?

Le traitement d’une dermatite féline n’est pas si simple. D’une part, on doit déterminer, de façon précise, la cause des inflammations et démangeaisons. D’autre part, on doit appliquer des soins cutanés sur les lésions.

Soins internes

Le soin interne consiste d’abord à déceler l’origine de la dermatite puis le traiter suivant les consignes du véto.

Concernant la DAPP, un traitement antipuce s’impose. Il doit être fréquent et régulier.

Pour l’allergie alimentaire, le vétérinaire a besoin de fixer un régime d’éviction. Cette méthode s’applique en filtrant un par un les composants des aliments quotidiens du chat pour identifier la cause de la dermatite. 

Question dermatite atopique, le vétérinaire procèdera au bilan sanguin du chat puis au traitement médicamenteux.

Remarque : La démangeaison chez votre chat peut être due aux stress. Pour le calmer, vous devez acheter des médicaments antistress. Afin d’écarter l’allergie médicamenteuse, il est conseillé d’opter pour les méthodes naturelles. Certains produits comme l’huile à base de CBD sont très efficaces pour réduire le stress et l’anxiété de votre animal de compagnie.    

 

Soins externes

Les lésions se traitent grâce à des pommades et crèmes que votre véto peut lui prescrire. Pour apaiser la démangeaison, vous pouvez opter pour les « médicaments homéopathiques ».

La méthode naturelle réclame également la phytothérapie. Choisissez les plantes à vertus désinfectantes et anti-inflammatoires pour traiter l’eczéma.

 

meilleur-cbd-pour-chat