Comment identifier et gérer l’obésité de son chat ?

Comment identifier et gérer l’obésité de son chat ?

Le gain excessif de poids survient lorsque votre boule de poils manque d’activités, mange des aliments inadaptés ou est victime d’une prédisposition génétique. Un chat surdimensionné se caractérise par une santé fragile et une longévité limitée. Pour mieux réagir à la surcharge pondérale de votre chat, suivez les conseils que nous proposons dans cet article.

 

Effectuez une évaluation

Procédez à la palpation

Pour vérifier si votre chat ne dispose d’aucune graisse en surabondance, placez la paume de votre main sur son thorax. Faites bouger votre main d’avant en arrière afin d’inspecter le nombre de ses côtes. En temps normal, vous devriez y parvenir sans appliquer aucune pression. Votre minou est en surpoids lorsqu’il présente un ventre distendu disproportionné, des flancs très arrondis, une colonne vertébrale et des côtes absentes pendant la palpation.

Trouvez le poids idéal

Le poids optimal d’un chat varie selon son âge et sa race. Un minet domestique pèse en moyenne entre 3 et 5 kg. De nos jours, 60 % des chats deviennent trop gros — une situation très inquiétante pour nos amis félins. En principe, vous devez surveiller le poids de votre chat depuis son jeune âge en le pesant régulièrement. La liste suivante vous servira de guide :

  • Abyssin: 2 à 4 kg
  • Siamois : 2 à 4,5 kg
  • Burmese: 3 à 4,5 kg
  • Devon Rex : 3 à 5 kg
  • Persan : 3 à 5,5 kg
  • Sacré de Birmanie : 4 à 5 kg
  • Sibérien : 6 à 7 kg
  • La race géante comme Ragdoll, Maine Coon et Norvégien : 5 à 11 kg

Comprenez les facteurs favorisant l’excès de graisse

Une alimentation inappropriée

Adoptez une nourriture équilibrée pour votre matou. Il risque de prendre du poids s’il ne dépense que très peu de calories. Rappelez-vous également que certains chats se contentent de peu d’aliments tandis que d’autres deviennent de véritables goinfres à cause de l’ennui ou de lanxiété. Avant d’acheter l’alimentation féline, veillez à bien vérifier sa composition. Elle doit contenir assez de protéines et moins de glucides. Pour rassasier votre matou et éviter qu’il ne mange trop, offrez-lui une alimentation répondant à ses besoins.

 

Un manque d’exercices physiques

L’absence d’activités physiques pose des problèmes aux minets qui sortent rarement de la maison. À vrai dire, la chasse est une activité essentielle ancrée dans les gênes du chat. C’est pour lui un moyen de dépenser son énergie. Mais à cause de l’apprivoisement, nos amis félins ne ressentent plus le besoin de chasser pour trouver de quoi manger. Leur instinct de prédateur s’émousse et l’exercice physique ne les passionne plus. Au pire, la paresse devient monnaie courante et notre petite boule de poils se transforme en un gros glouton.

 

Adoptez le bon geste en cas d’engraissement démesuré

Demandez l’avis d’un expert       

Après le diagnostic, le vétérinaire analysera les effets dégénératifs de l’obésité. Il apportera des solutions efficaces à la prise de poids. Il peut aussi évaluer les besoins énergétiques de votre compagnon afin de combler ses besoins nutritifs.

Modifiez son alimentation et ses activités

Ajoutez des croquettes pour chat riches en protéines dans l’alimentation de votre chat. La matière grasse, le glucide et les aliments toxiques ne devront plus faire partie de son régime puisque son organisme peine à les éliminer. Un changement brusque augmentera son stress et le rendra encore plus affamé. En adoptant un régime zéro gras, votre compagnon peut perdre 0,5 à 1 % de poids par semaine. Beaucoup de temps s'écoule avant l’acquisition du poids normal. Toutefois, la patience et la persévérance finiront par payer.

L’exercice physique stimule le métabolisme de votre chat et l’aide à supprimer le surplus de calories. Mais parfois, votre ami poilu refuse catégoriquement de jouer/courir. Ne vous découragez pas, car chaque race de chat a sa propre nature. En tout cas, vous devez réveiller son instinct de chasseur grâce aux jeux et activités physiques.  Jouez avec lui au moins une à deux fois par jour pendant 15 minutes pour dépenser son énergie et favoriser la perte de poids.

 

Quelles sont les conséquences de l’obésité ?

Vulnérabilité à certaines maladies

Les pathologies engendrées par l’obésité pourraient être mortelles. Le diabète se situe en tête de liste puisqu’il touche la majorité des gros chats souffrants de diabète sucré. Une prise en charge rapide et une alimentation appropriée permettent d’écarter le risque de décès. Votre ami félin subira également une lipidose hépatique.

À cause des graisses qui s’accumulent en masse dans son sang, le foie n’arrive plus à détoxifier correctement les substances nocives. D’autres maladies peuvent également survenir telles que l’hypertension, l'infection urinaire, l’arthrose, l’hypertension, etc. Prévoyez d’utiliser des produits CBD pour chat afin de soulager les douleurs occasionnées par ces maladies.

Effets indésirables sur le comportement de l’animal

L’obésité perturbe également l’équilibre psychologique de votre chat. Elle augmente en effet le stress et provoque des problèmes comportementaux. Certains félins deviennent dépressifs et paresseux à cause de leur physique trop lourd à déplacer. 

 

cbd-chat