Les problèmes respiratoires qui touchent les chiens

Les problèmes respiratoires qui touchent les chiens

Un chien peut également présenter des maladies respiratoires. Les complications touchent en principe les bronches ou les poumons. Ce qui nous amène à parler d’infection pulmonaire du chien. La plupart du temps, le malaise respiratoire peut être bénin, mais faites bien attention, car ces complications peuvent engendrer de mauvaises surprises.

Les bons gestes qui suivent vous aideront à prévenir ou traiter les problèmes respiratoires d’un chien.

 

Bien identifier les difficultés respiratoires de son chien

Rester attentif à son inspiration et expiration

La dyspnée se manifeste lorsque votre chien peine à respirer. Observez de près la fréquence respiratoire habituelle de votre toutou pour ne pas vous tromper. Cette gêne de la respiration peut se produire au moment où votre chien inspire ou expire.

 

Diagnostiquer la respiration de son chien

  • Écoutez si la respiration de votre chien ne génère aucun bruit.
  • Il restera debout ou assis tout en tenant son cou et sa tête allongés à un niveau assez bas. Généralement, il n’aime pas se coucher pour faciliter sa respiration.
  • Une dilatation inhabituelle des narines peut survenir lors de la respiration.
  • Votre chien respirera la gueule ouverte sans haleter pour autant.
  • Regardez si le torse ou l’abdomen de votre chien se contracte de façon inhabituelle lors de sa respiration. Au cas où il fait trop d’efforts musculaires, vous constaterez ses problèmes respiratoires.
  • Les irrégularités de respiration de nos amis canins sont parfois difficiles à évaluer. Une affection bénigne peut parfois aboutir à un état de panique.

Comment s’y prendre lorsque les difficultés respiratoires persistent ?

 

Faire appel au vétérinaire

À mesure que vous attendez, le risque de complication pourrait s’empirer qu’il importe de recourir rapidement à un vétérinaire. Avant son intervention, vous pouvez déplacer délicatement votre chien dans un endroit plus frais.

 

Adopter le bon geste

Lors du déplacement de votre chien, évitez d’appuyer sur son thorax. Si vous croyez que la complication respiratoire est liée à la chaleur, rafraîchissez votre chien ou emmenez-le dans une pièce bien aérée.

 

Quelles sont les maladies pulmonaires les plus courantes chez les chiens ?

 

Les maladies infectieuses

La toux du chenil est une maladie bactérienne très contagieuse qui provoque des complications respiratoires conséquentes chez un chien. Prévoyez un vaccin annuel pour l’éviter.

Il y a aussi la maladie de Carré, due à un virus incapacitant et entraînant des toux et des problèmes respiratoires. Elle s’attaque à différents organes du chien. Cette affection peut être évitée par la vaccination.

On peut citer également les infections parasitaires causées par des champignons ou des vers incrustés dans les poumons du chien. Votre fidèle compagnon peut éventuellement ingurgiter des escargots ou des limaces. Or ces mollusques sont infestés de larves susceptibles d’atteindre la voie respiratoire de votre chien.

Elles se convertissent progressivement en vers pulmonaires. Les dégâts causés par ces vers sont considérables et pourraient entraîner une hémorragie interne. Les signes qui devraient vous inquiéter sont le vomissement, la diarrhée, la léthargie et le manque d’appétit.

 

Les maladies intransmissibles

Votre chien risque également de souffrir d’œdème pulmonaire qui est une coagulation de liquide au niveau du poumon. Ce gonflement survient à la suite d’une intoxication, de l’inhalation de gaz ou fumée. Votre chien n’arrive plus à respirer convenablement. Il s’agit d’un cas d’extrême urgence où il convient d’emmener rapidement l’animal chez le vétérinaire.

D’autres maladies respiratoires telles que l’asthme, la trachéite et la bronchite pourront toucher votre fidèle compagnon. Protégez-le du froid rigoureux pendant vos promenades en hiver. 

 

Quels sont les facteurs conduisant à une respiration anormale du chien ?

Des phénomènes externes peuvent influencer son bien-être à savoir un coup de chaleur, une intoxication, l’anémie ou l’obésité. En fonction de ses habitudes et de sa physionomie, on peut citer différents problèmes de respiration canine. Certains chiens peinent notamment à respirer à cause de la mauvaise graisse accumulée.

 

Difficultés respiratoires : traitements et solutions appropriés ?

 

Une approche médicale

La vaccination est vivement conseillée pour remédier à la majorité des infections respiratoires du chien. En cas de malformation de la trachée, une opération chirurgicale s’impose.

 

Un bon dressage et un meilleur régime alimentaire

Éduquez votre chien avec des jeux ludiques et dressez-le strictement pour éviter qu’il ne mange des limaces ou des escargots. Au cas où votre chien est en surpoids, adoptez un régime hypocalorique et des programmes d’exercices physiques.

Les huiles CBD pour chien peut vous aider à surmonter les crises respiratoires de votre ami à quatre pattes. Ce produit agit entre autres tel un anti-inflammatoire contre l’irritation des poumons de votre chien.

 

cbd-chien