Quels sont les traits distinctifs du Pomsky ?

Quels sont les traits distinctifs du Pomsky ?

Le Pomsky se distingue par son physique tout mignon et son caractère unique...

 

Si vous pensez adopter un chien, le Pomsky fera votre bonheur. Il a été récemment conçu par des spécialistes des canins aux États-Unis. De plus, son charme ne cesse de conquérir les amoureux de chiens. À peine dévoilée, cette race est devenue virale sur les réseaux sociaux. Découvrons ensemble à travers cet article les atouts du Pomsky.

 

Un petit chien conçu à partir du croisement entre deux races

Historique du Pomsky

En 2012, des chercheurs américains ont conçu le Pomsky grâce à l’insémination artificielle. Ils ont croisé les gènes du Husky de Sibérie avec ceux du Spitz nain. Leur objectif était de concevoir un animal de compagnie qui répond aux attentes des internautes.

C’est donc un chien hybride au même titre que le Cockapoo et le Labradoodle. Il est classé parmi les races les plus mignonnes de l’histoire. Malgré son succès fou, les standards du Pomsky ne sont pas encore validés par les organismes officiels tels que la SSC (Société Centrale Canine).

 

Quels sont les différents types de Pomsky ?

La génétique du Pomsky peut être classifiée suivant 3 catégories : F1, F2 ou F3. La différence entre ces trois groupes dépend du ratio entre sang Husky et sang Spitz.

  • La première génération (F1) correspond à un chien avec 50 % de sang Husky et 50 % de sang Spitz, issue du croisement entre deux parents Husky et Spitz nain.
  • La deuxième génération (F2) équivaut à un chien avec 50 % de sang Spitz et 50 % de sang Husky, issue d’un croisement entre deux parents de race Pomsky.
  • La troisième génération (F3) représente un chien avec 50 % de sang Husky et 50 % Spitz, issue croisement entre deux parents de race Pomsky type F2.

L’apparence d’une génération de Pomsky devient stable à partir de la génération F3. Il est préférable de réserver les chiens du type F1 pour la reproduction. Si vous voulez commercialiser cette race, la lignée F3 sera plus intéressante. En France, le chiot Pomsky est vendu entre 1500 et 4000 euros.

 

Une morphologie particulière associée à un comportement agréable

Une apparence en accord avec la génétique

La morphologie du Pomsky ne respecte aucune norme pour l’instant. Ainsi, les particularités physiques de l’animal sont très variables. Sa forme et son pelage diffèrent selon la dominance des gènes du Husky ou du Spitz. Néanmoins, la taille moyenne de ce chien se situe entre 30 à 45 cm. Il est facile à soulever et pèse entre 10 à 15 kg.

Ces proportions lui donnent l’apparence d’un petit Husky. L’élégance de ce chien découle d’une musculature ferme et bien développée. Ses oreilles sont impérativement droites. Elles s'orientent vers l’avant et leurs extrémités se terminent en pointe.  Sa tête en triangle s’harmonise parfaitement avec son corps.

Habituellement, sa queue est touffue et adopte une forme courbée ou enroulée sur le dos quand il est en mouvement. Les yeux en amandes du Pomsky oscillent entre une couleur claire ou foncée. Les fans de cette race affectionnent particulièrement les yeux bleus puisqu’ils ressemblent à ceux du Husky. Avec des poils denses et assez longs, la fourrure du Pomsky se rapproche encore plus de celle du Spitz.

Un caractère affectueux

Le comportement du Pomsky peut changer à tout instant puisqu’il trouve son origine du croisement entre deux races pures différentes. Cependant, il possède quelques caractères qui lui sont propres. Ce chien est généralement dynamique, joueur et affectueux. Il est doté d’une intelligence remarquable et s’entend très bien avec ses semblables.

Le Pomsky est très sociable envers les humains. Toutefois, lorsque les tempéraments qu’il a hérités du Husky refont surface, vous aurez du mal à le maîtriser. Le côté indépendant et désobéissant le conduit parfois à s’isoler de temps à autre. Semblable au Spitz nain, il devient grincheux et impatient face à l’ambiance tapageuse des enfants.

 

Comment vivre en harmonie avec un Pomsky ?

 

Bien dresser son chien

Grâce à la richesse de ses gènes, cette race dispose d’un caractère fort et d’une ténacité inébranlable. Son maître devra faire preuve de respect pendant son dressage. Une éducation stricte et bienveillante sera privilégiée. Ne négligez jamais les premiers mois d’apprentissages. Rappelez-vous que ce chien est très intelligent. Il cherchera constamment des failles pour exploiter vos faiblesses. Soyez ferme si vous voulez qu’il vous obéisse. En contrepartie, tâchez de le récompenser par un câlin ou des friandises pour chien.

La violence doit être évitée à tout prix sous peine de rendre votre chien encore plus agressif. Essayez d’être patient lorsque votre chien est difficile à dresser ou quand il fugue. Il a hérité des penchants du Husky. La socialisation est indispensable dès son plus jeune âge pour éviter les problèmes de comportement et vaincre sa timidité. Habituez-le avec son entourage pour l’aider à gagner en confiance. Les promenades sont très utiles pour dépenser son énergie et établir un contact avec le monde extérieur. Pour soulager ses articulations, vous pouvez lui donner du CBD pour chien.

 

Garantir la santé de son chien

Le Pomsky se trouve en bonne santé à toute épreuve. Sa résistance lui vient de son ascendant (le Husky). Jusqu’à ce jour, il n’a pas peur du froid et ne souffre d’aucune maladie récurrente. Cependant, vous pouvez anticiper tous les scénarios en considérant les problèmes courants chez ses parents génétiques tels que la dysplasie de la hanche, la cataracte, les problèmes articulaires, la luxation de la rotule ainsi que la perte de poils.

En tout cas, vous êtes sûr de passer un long moment avec votre compagnon puisque son espérance de vie moyenne est d’environ 15 ans.

 

cbd-chien