leptospirose  chien

Quelles sont les caractéristiques d’une leptospirose chez le chien ?


La leptospirose est une maladie potentiellement transmissible. Elle est provoquée par une bactérie appartenant à la famille des spirochètes. Ce micro-organisme est plus connu sous les termes : « Leptospira Interrogans » communément appelé leptospire. La leptospirose se présente sous deux formes. La forme suraiguë et subaiguë. Dans l’ensemble, cette maladie s’attaque directement au foie et aux reins de l’animal. La version suraiguë est particulièrement dangereuse. Elle provoque la mort du chien en seulement 48 heures.

Les rongeurs et les petits mammifères (rats, hérissons…) sont généralement les porteurs du leptospire. Ils restent toutefois en bonne santé mais transmettent la maladie par leur urine. Dès que cette dernière est libérée, la bactérie survit plusieurs mois dans la nature. Elle affectionne les milieux chauds et humides. Ainsi, on trouvera ce microbe en abondance dans les eaux stagnantes.

 

Les symptômes de la maladie

En fonction des organes atteints par la maladie, les comportements irréguliers et les malaises sont très variés :

  • De la fièvre ;
  • Des problèmes de respiration ;
  • Une diarrhée ou des vomissements avec la présence ou non de sang ;
  • Un besoin excessif d’eau ;
  • Une perturbation nerveuse ;
  • Une envie trop fréquente d’uriner ;
  • Un abattement soudain.

En général, la période d’incubation est de 4 à 7 jours en fonction de l’abondance de bactéries infectant votre chien. Pendant ce laps de temps, la mobilité du chien reste normale.

 

Faire un diagnostic approfondi pour la leptospirose

Si votre chien accuse des signes inquiétants, il est plus sage de procéder à des examens auprès d’un centre spécialisé en animalerie. Les tests se focaliseront sur l’analyse du sang et de l’urine. Une radiographie thoracique ainsi qu’une échographie abdominale peuvent également être requises.

Consultez au plus vite votre vétérinaire au cas où votre chien s’est baigné ou avait bu de l’eau pas très saine. Les premiers symptômes mettent du temps à apparaître. L’attente du résultat de l’analyse sanguine n’est pas une raison pour retarder le diagnostic. En deux semaines, votre chien peut décéder s’il est atteint par la variante suraigüe.       

 

Les voies de contamination chez le chien

La majorité des infections se produit à la fin de l’été et en automne. La température pendant ces saisons est idéale à la propagation de la bactérie. Le chien a de la leptospirose dès que la muqueuse infestée de microbes l'atteint. Cela se produit au cours de l’ingurgitation d’eau contaminée pendant les balades en nature. Si votre chien touche directement un rongeur contaminé, il sera également atteint par cette maladie. Une plaie cutanée représente une porte d’entrée aux bactéries de la leptospirose. C’est par cette brèche que les microbes vont s’attaquer à l’organisme de votre chien. Faites donc attention lorsque vous tondez les poils de votre chien.  

 

Une maladie transmissible à l’homme

La leptospirose se transmet aussi à l’être humain. Les principaux transmetteurs sont les rongeurs, les animaux de compagnies ainsi que les animaux de ferme. L’infection se propage à travers une plaie ou une griffure. Aussi infime que soit la blessure, les leptospires s’y introduisent facilement. En général, les seules voies de transmission sont l’urine, les tissus animaux, les eaux et la boue contaminée. Même si la leptospirose est anodine chez l’homme, elle est présente chez 300 personnes par an. Cette maladie s’accompagne de complications comme la septicémie et l’insuffisance rénale.

 

Évolution de la leptospirose

Détecter préalablement l’infection permet de guérir à temps votre chien. Toutefois, la bactérie sera continuellement présente dans ses urines après sa guérison. Même si votre toutou retrouve la santé, les dommages causés au niveau de ses reins sont permanents. Il pourra encore transmettre la bactérie à d’autres chiens. Mais il ne manifestera aucun des symptômes propres à la leptospirose.

 

Ce qu’il faut faire pour soigner cette maladie

Le traitement de la leptospirose passe par l’utilisation d’antibiotiques pour tuer la bactérie responsable. En général, le vétérinaire prescrit la prise d’amoxicilline, de clavulanate et de doxycycline pendant environ un mois. En cas d’insuffisance rénale, votre ami canin devra rester pendant plusieurs jours sous perfusion d’antibiotiques. Une hémodialyse permettra de purifier le sang de votre fidèle compagnon. Après avoir guéri de cette maladie, la santé de votre chien doit être continuellement surveillée.

 

Prévention contre la leptospirose

L’infection est difficile à éviter. La majorité des chiens adore la baignade quand il fait chaud. Lorsqu’ils ont soif, ils se désaltèrent souvent dans des flaques d’eau souillée. Les douleurs occasionnées par la contamination peuvent être soulagées par l’utilisation du CBD pour chien. Cependant, cette solution n’est que provisoire.

Ainsi, le vaccin contre la leptospirose est fortement recommandé. Il protège votre chien pendant un an. De ce fait, un rappel annuel est nécessaire. Généralement, on utilise deux doses de vaccins dont un mois d’intervalle pour la première séance. Les chiens dressés dans des zones à risque se font vacciner tous les six mois. Cette vaccination est sans effets secondaires et peut être administrée aux chiots de 6 à 8 semaines.  

 

cannabidiol chien

 

 

Les informations et produits présentés sur ce site ne sont pas destinés à un usage médical. Demandez toujours conseil à un vétérinaire pour toute question relative à un problème de santé de votre animal.