chien qui se gratte

Mon chien se gratte : soyez à l’écoute du bien-être animal


Quand s’inquiéter ?

Le grattage intempestif

Il est normal que les chiens se grattent. Cette activité leur permet de maintenir l’hygiène cutanée au quotidien. Pendant les périodes de mue, le chien peut être amené à se gratter un peu plus pour permettre l’élimination des poils qui tombent. Cependant, si les démangeaisons vous semblent permanentes ou que votre animal perd des poils de manière importante et quotidienne, la situation n’est certainement pas anodine.

Grattage et troubles du comportement

Il est possible d’observer parfois un grattage important dans des zones ciblées : derrière les oreilles, sur les pattes, pouvant même parfois provoquer des lésions cutanées. Dans ce cas, il est nécessaire d’ouvrir l’œil. Cette tendance doit aussi vous alarmer, lorsqu’elle s’accompagne d’attitude sortant de l’ordinaire : frottements continus contre des objets ou bien roulements sur le sol, réactions brutales de l’animal (grognements, aboiements sans raisons apparentes, soupirs…). Le bien-être animal est en souffrance.

 

Mon chien se gratte : pistes d’analyse

Et si c’était un problème cutané ?

Un problème de peau peut être la première cause d’un grattage exacerbé. Votre cher toutou peut avoir été attaqué par un parasite (puces, tiques ou encore acariens) ou encore un champignon. Cette dernière infection peut apparaître après un traitement antibiotique, par exemple. Les démangeaisons peuvent aussi être des réactions allergiques : vous avez peut-être acheté un nouveau shampoing, changé de collier antipuce, remplacé la paillasse sur laquelle dort votre chien ou la marque de croquettes ?

Stress du chien : quand l’anxiété à son mot à dire

Il faut aussi, dans les cas de grattages répétitifs, penser à l’aspect mental du bien-être animal. Votre chien vit peut-être une grande période de stress : déménagement, arrivée d’un nouveau membre dans la famille... Le chien est en général une montagne d’empathie et ressent affectivement de manière intensive les moindres bouleversements du quotidien. L’anxiété peut aussi provenir d’un malaise physique sur le long terme ( douleurs articulaires ou douleurs musculaires ) et s’exprimer de manière cutanée.

 

Comment aider un chien qui se gratte ?

Gratouillis : on consulte

Lorsque le grattage vous semble trop répétitif, ou que des lésions cutanées sont visibles, consultez au plus vite. Un vétérinaire est le plus à même de diagnostiquer la raison des démangeaisons et d’entamer un traitement approprié. Si la cause semble plutôt affective ou comportementale, il peut vous orienter vers des spécialistes du physique (ostéopathes ou physiothérapeutes) ou du comportement (éducateur comportementaliste). Ces derniers sont en mesure de vous aider à comprendre le malaise de votre chien.

La gestion du grattage au naturel

En parallèle des acteurs médicaux, n’hésitez pas à chercher du soulagement auprès de compléments alimentaires, plantes ou fleurs à propriété calmante. Un jus de citron mélangé à du vinaigre de cidre, de la menthe et de l’eau permet d’obtenir un spray anti-puces efficace. Le CBD pour chien a également une action calmante sur l’animal et participe à maîtriser les grattages intempestifs, autant ceux qui s’expliquent physiquement que ceux d’origine psychologique ou émotionnelle. N’hésitez pas à y avoir recours pour assurer le bien-être animal.

 

CBD pour Chien qui se gratte

 

 

 

Les informations et produits présentés sur ce site ne sont pas destinés à un usage médical. Demandez toujours conseil à un vétérinaire pour toute question relative à un problème de santé de votre animal.