Anti inflammatoire chat cbd

Antiinflammatoires pour chat : on fait le point

Lorsque votre chère boule de poils souffre, les anti-inflammatoires pour chat peuvent être d’un grand secours.

 

Quand avoir recours aux anti-inflammatoires pour chat ?

 

Pour les chats qui souffrent de manière chronique

Certaines maladies entraînent malheureusement chez le chat des souffrances quotidiennes. C’est le cas par exemple de l’arthrose ou d’autres troubles nerveux qui s’attaquent aux muscles ou aux cartilages. L’arthrose entraîne en général de grandes douleurs et des problèmes de mobilité. Pour ce type de maladie, et pour canaliser les conséquences néfastes de la souffrance (trouble du comportement, prise de poids, dépression féline), les anti-inflammatoires pour chat sont recommandés.

 

Dans les cas ponctuels de douleurs

Les anti-inflammatoires peuvent être d’un grand secours pour les chats qui souffrent à la suite d’un événement ponctuel, en attendant l’intervention d’un professionnel. Agissant alors comme antidouleur, les anti-inflammatoires pour chat calment l’animal et font descendre son niveau de stress et d’anxiété. Il est alors également plus facile de le manipuler et de l’aider, car lorsqu’il souffre, votre chat peut se montrer agressif ou réfractaire à la présence de son maître.

 

Antiinflammatoires pour chat médicamenteux : attention aux intoxications

 

Les carnivores supportent très mal les AINS

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) pour animaux sont composés sur la même base que ceux des humains. Ces antidouleurs sont parfois prescrits aux chats qui souffrent, mais peuvent entraîner chez ces derniers des réactions très désagréables. On relève par exemple des diarrhées, des vomissements ou de grandes vagues d’abattement. Si vous constatez ce type de réaction chez votre chat dans les heures qui suivent l'absorption d’anti inflammatoires pour chat médicamenteux, contactez votre vétérinaire référent et stoppez immédiatement la prise de ces médicaments.

 

Anti-inflammatoires pour chat médicamenteux : quelle posologie suivre ?

Compte tenu des réactions violentes d’intolérance aux AINS que peuvent déclencher les chats, ne donnez jamais d’antidouleur médicamenteux à votre chat qui souffre de votre propre chef. Cette décision doit être prise par le vétérinaire de l’animal, après analyse médicale. De même, commencez, lors des premières fois, par des doses légèrement inférieures à celles prescrites pour observer la première réaction.

 

Anti inflammatoires pour chat naturels : osez le CBD

 

Un antidouleur efficace et naturel

Si les anti-inflammatoires pour chats AINS sont souvent mal tolérés, voire dangereux pour votre animal, tournez-vous vers des formes naturelles d’antidouleurs, comme le CBD pour chat. Issu de la plante du chanvre, le cannabidiol pour chat a des propriétés apaisantes reconnues. De plus, les études ne relèvent aucun risque d’addiction chez les animaux, mais plutôt des effets convaincants sur l'amélioration du bien-être et, de manière générale, sur la gestion de la douleur.

 

Astuces pour donner du CBD à votre chat

Les huiles de CBD pour chat sont en général vendues avec des pipettes pour en faciliter l’absorption. Voilà cependant quelques astuces, si la vigilance de votre chat qui souffre n’est pas atténuée par la douleur et qu’il refuse de prendre cette huile. Pensez à mélanger le CBD à sa pâtée, ou encore à en mettre quelques gouttes dans son bol d’eau vide et à poser ce dernier prêt de lui. Un ou deux coups de langue, et le tour est joué !

 

 CBD pour chat

 

 

Les informations et produits présentés sur ce site ne sont pas destinés à un usage médical. Demandez toujours conseil à un vétérinaire pour toute question relative à un problème de santé de votre animal.